Nous sommes retournés aujourd'hui en forêt : celle d'Issaux, au lieu-dit de l'Oeil du gave.

import juin2014 phonies et onf 043

Accompagnés et guidés par Mr René Grégoire de l'Office National des Forêts, ce dernier nous a fait - en une mâtinée - partagé son métier , sa passion et son environnement.

Merci à lui et à son employeur pour le temps qu'il a su généreusement nous accorder : c'était très intéressant !

Les enfants ont produit collectivement un compte-rendu de cette sortie : le voilà !

Bonne lecture et...n'oubliez pas d'aller voir le dossier La classe les photos(2) pour des illustrations visuelles de ces propos.

 

"  Jeudi 12 juin 2014, nous sommes allés à la forêt d'Issaux ( à l'oeil du gave ), après le col de Bouezou. Nous avons rencontré Mr René Grégoire, de l'ONF. Il nous a parlé de son métier, qui consiste à "gérer" la forêt. Avec ses collègues, ils disent aux bûcherons quels arbres couper ou pas. Ce bois sera ensuite vendu. Les arbres sont coupés à l'âge adulte ( de 120 à 150 ans pour les hêtres ) pour laisser aussi de la place aux jeunes.

On utilise surtout le carottage pour connaître l'âge des arbres ( plus il y a de cernes, plus ils sont âgés)

On utilise les arbres pour faire des meubles, du papier, des charpentes ou du bois de construction, du bois de chauffage aussi. Tous les arbres ne sont pas coupés car sinon il n'y aurait plus de forêt et plus de vie avec.

Mr Grégoire travaille avec beaucoup de cartes et son travail est minutieux.

Dans la forêt d'Issaux, il y a surtout des hêtres et des sapins. Mais il y a aussi d'autres essences d'arbres comme les bouleaux, les noisetiers, les acacias, les chênes, les frènes, les saules, les thuyas etc...

Dans le temps, des sapinières ont été pillées pour fabriquer des bateaux et notamment leurs mâts ( c'est l'époque des chemins de mâture).

Plus tard, beaucoup de hêtres ont été coupés pour produire du charbon de bois, utilisé comme source d'énergie dans l'industrie.

Aujourd'hui, les forêts sont mieux gérées et ils essaient de faire en sorte qu'il y ait autant de sapins que de hêtres.

René nous a aussi expliqué comment fonctionne un arbre, des racines jusqu'aux feuilles et que c'est vraiment un organisme complexe.

Il nous a aussi montré plusieurs techniques et outils pour mesurer les arbres, certaines étant très simples comme la croix du bûcheron.

On a bien aimé cette sortie car on a encore appris plein de nouvelles choses sur les arbres. On a pu se servir d'outils, que l'on a aussi portés.

On a appris à mesurer très simplement un  arbre, à déterminer leur âge. Par contre, on pensait qu'on allait marcher plus en forêt.  "